Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 16:58

Un document fondamental vient d’être publié.

Le 80ème rapport annuel de la Banque des règlements Internationaux, BRI.

C’est un document que je lis depuis quelques années et qui est d’une grande qualité. Je vous invite vivement à prendre connaissance de ce rapport.

Dans ce 80e Rapport annuel, publié le 28 juin 2010, « la BRI observe que les mesures prises par les pouvoirs publics et les banques centrales ont évité un effondrement du système financier et ont contribué à stopper la forte contraction de l'économie mondiale. Elle constate aussi que bien des tâches restent à accomplir et qu'elles ne sont pas moins formidables aujourd'hui qu'il y a un an. »

03 Rapport BRI 2010« Christian NOYER, Président du Conseil d'administration de la BRI et Gouverneur de la Banque de France, a rappelé que : « Ces deux dernières années, les responsables des politiques, travaillant en étroite concertation au niveau mondial, ont su contenir la crise financière. ». Le Président du Conseil de la BRI a précisé : « La BRI a apporté un soutien décisif à la coopération internationale des banques centrales et autorités prudentielles. Il revient désormais aux pouvoirs publics, avant toutes choses, de concevoir des politiques aptes à limiter le plus possible les risques de crise financière et d'oeuvrer en faveur d'une croissance durable. À cette fin, la coopération internationale demeurera un élément essentiel ; aussi est-il encourageant de constater les progrès réalisés dans cette voie par le Conseil de stabilité financière et le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. ».

Le Directeur Général de la BRI, Jaime CARUANA, a mis en avant trois grands défis à relever.

     Le premier, et le plus immédiat, est d'amorcer de manière convaincante une réduction des déficits budgétaires dans les économies avancées. Les politiques visant à ramener la dette publique à un niveau tenable devront s'accompagner de réformes structurelles visant à promouvoir une croissance durable. Dans le même temps, une plus grande flexibilité du cours de change de certaines économies émergentes pourrait améliorer les perspectives d'un rééquilibrage de la croissance mondiale.

     Le deuxième défi est de favoriser un assainissement des bilans et d'indispensables changements de comportement au sein de l'industrie financière. Les soutiens officiels mis en place l'ont été pour faciliter un ajustement ordonné ; les maintenir trop longtemps risquerait de créer un risque subjectif (aléa moral), d'affaiblir l'intermédiation financière par le secteur privé et de générer de nouveaux risques, non visibles.

     Le troisième défi est de faire aboutir les accords internationaux sur la refonte de la réglementation financière. Le Comité de Bâle et le Conseil de stabilité financière ont bien avancé dans l'élaboration de réformes concrètes. Tous les textes réglementaires et prudentiels devront intégrer la question du risque systémique. En élargissant le cadre de stabilité financière, nous devrons, nous aussi, faire en sorte que les politiques macroprudentielles et macroéconomiques se complètent et se renforcent mutuellement afin de prévenir l'accumulation de vulnérabilités financières. 

      S'atteler sans tarder à relever ces trois défis restaurerait un climat de confiance et aiderait à clore l'épisode de crise.  Dans le fragile contexte économique et financier actuel, il est crucial de coopérer au plan international à rétablir la confiance. Appuyer de tels efforts de collaboration est au coeur même du travail de la BRI.

 

Le rapport propose une analyse en plusieurs chapitres.

Au-delà des plans de sauvetage : sortir de l'urgence et achever les réformes

Des urgences aux soins intensifs : retour sur l'année écoulée

Le bas niveau des taux d'intérêt présente-t-il plus de risques que d'avantages

Économies émergentes : des choix difficiles pour l'après-crise

Viabilité des soldes budgétaires dans les pays avancés : risques et défis

L'avenir du secteur financier

Politique macroprudentielle et procyclicité

La BRI : mission, activités, gouvernance et résultats financiers

 

Un résumé des différents chapitres est donné ici :

Vue d'ensemble des chapitres économiques

 

Le rapport intégral se trouve ici : 80e Rapport annuel 

l'Assemblée générale ordinaire

 

Je reviendrai progressivement sur quelques enseignements à tirer de cet excellent rapport annuel.

 

A consulter :

Les politiques budgétaires face à la crise selon la BRI-BIS

BIS Annual Report: "Fiscal consolidation and financial sector reform are what's needed now, says BIS"

Annual General Meeting

80th Annual Report

Overview of the economic chapters

Annual Report

 

Published by David Mourey - dans Crises Financières
commenter cet article

commentaires

A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012