Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • David Mourey
  • Professeur d'Economie et de Sociologie

Depuis 2005, Organisation et Animation :
Conférences Pédagogiques
Débats Publics
Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ...
au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault
  • Professeur d'Economie et de Sociologie Depuis 2005, Organisation et Animation : Conférences Pédagogiques Débats Publics Colloques d'Economie, Monnaie, Finance ... au SENAT, Banque de France, ..., Pontault-Combault

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

Rechercher

Le Livre de la Semaine

OCDE Statistiques OECD Factbook 2011-2012 « Analyse économique et historique des sociétés contemp

Texte Libre

Depuis 2005 !!!

Les « Rencontres économiques » pour tous, lycéens, étudiants, citoyens !

A Pontault-Combault (77340) aussi !!!

Des Initiatives de David MOUREY

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 15:07

 

Les éditions Odile JACOB

nous proposent un excellent ouvrage de

Barry EICHENGREEN

« Un Privilège exorbitant »

 

« Un Privilège exorbitant » de Barry EICHENGREENLes déséquilibres macroéconomiques et financiers internationaux suscitent de nombreuses interrogations sur leurs causes mais surtout sur leurs conséquences à long terme.

La crise financière mondiale de 2008 et la crise des finances publiques dans la zone euro depuis fin 2009 ne font que rendre les réponses à ces questions plus urgentes encore.

En effet, depuis que le dollar est devenu la monnaie centrale des échanges internationaux, les Etats-Unis disposent d’un privilège en matière de financement de leurs déficits extérieurs et de leurs déficits budgétaires par rapport aux autres pays et aux autres Etats.

Mais cette situation est de moins en moins acceptée par les créanciers internationaux pour de nombreuses raisons.  

En particulier, la place du dollar en tant qu’unique pivot du système monétaire et financier international semble vouée à disparaitre progressivement pour laisser la place à un système multipolaire (tripolaire probablement) autour du dollar, de l’euro et du remenbi …

Pourtant, nombreux sont ceux qui s’inquiètent d’un affaiblissement durable et profond du dollar.

Quelles seraient les conséquences d’un Krack pour les Etats-Unis mais également pour les autres pays qui dépendent plus ou moins du dollar et de l’économie américaine ?

Quelle réforme du système monétaire international est souhaitable et probable ?

A partir d’une mise en perspective historique, Barry EICHENGREEN, tente de nous aider à mieux comprendre les enjeux monétaires, financiers, économiques et géopolitiques d’un tel changement au niveau mondial.

Je reviendrai rapidement sur son point de vue, mais en attendant, n’hésitez pas à lire ce livre écrit par un spécialiste mondialement reconnu des questions monétaires …

 

Présentation de l'éditeur

Pourquoi le dollar reste-t-il la seule monnaie de réserve internationale alors que l'économie américaine connaît un déclin relatif ?

De quels privilèges abusifs jouissent les Etats-Unis grâce à cette situation ?

Enfin, comment réformer le système monétaire international ?

D'une plume alerte, Barry EICHENGREEN raconte comment le dollar a supplanté la livre sterling dans les années 1920 pour acquérir dès 1945 une hégémonie sans partage, consacrée par les accords de Bretton Woods.

Précisant en quoi consiste le "privilège exorbitant" que le dollar confère aux Etats-Unis (la formule est de Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre des Finances) puisqu'il leur permet de financer à moindre coût un endettement abyssal, Barry EICHENGREEN analyse les alternatives que représentent l'euro ou le renminbi, dont la Chine veut renforcer le rôle dans les transactions internationales. Il plaide pour un système monétaire multipolaire dans lequel l'euro aurait une place décisive.

 Table des matières

 LE DOLLAR ENTRE DANS LE BAL

UNE DOMINATION SANS PARTAGE

DE NOUVEAUX RIVAUX

LA CRISE

LA FIN DU MONOPOLE

LE KRACH DU DOLLAR

 

Barry EICHENGREEN est professeur d'économie

et de sciences politiques à Berkeley (Californie).

Ancien conseiller au FMI, il est un spécialiste mondialement reconnu

des questions monétaires internationales.

 

Accueil - Éditions Odile Jacob 

http://www.odilejacob.fr/

Published by David Mourey - dans Livre d'économie
commenter cet article

commentaires

Gu Si Fang 31/12/2011 17:30


Le livre est intéressant quoique un peu chargé de détails
historiques. Je lui trouve deux faiblesses dans l'argument :



1) le dollar n'a plus de "privilège exorbitant". Eichengreen fait partie, avec Rey et Gourinchas, de ceux qui estiment à quelques pour cents le seigneuriage des US sur le reste du monde. D'un
autre côté, Krugman et d'autres estiment qu'il est négligeable. De fait, depuis la fin de Bretton Woods, les banques centrales étrangères ne sont plus obligées d'accepter les dollars. Si elles le
font et achètent de la dette US, cela reflète leurs préférences et le crédit des US, pas un quelconque privilège.



2) le parallèle avec le déclin de la livre sterling à ses limites. Jusqu'en 1914, la monnaie internationale n'était pas tant la livre mais plutôt l'or ; la livre était une définition pour un
poids d'or. Entre les deux guerres c'est plus ambigu, car la livre et le dollar ont un pouvoir libératoire au même titre que l'or auprès des banques centrales, et l'on voit diminuer le rôle de la
livre. Mais de là à attribuer ce phénomène au déclin relatif de l'économie britannique...



Ce qui cause la mort d'une monnaie c'est la planche à billet, et la faiblesse de l'économie peut conduire les autorités à en abuser, mais il ne faut pas confondre la cause et l'effet.

David Mourey 07/01/2012 17:19



Je vous repondrai plus longuement demain, je pense, mais il est clair que les EU beneficient encore d'un privilège lié au Dollar. Il suffit de voir à quel taux l'Etat fédéral peut emprunter
malgré la dégradation de la note souveraine. Bien entendu, ce n'est plus comme du temps de BW ...



A Lire

Banque de France La Crise de la Dette Souveraine Juin 2012 BIS BRI 82e Rapport annuel 2011 2012